Réservez votre Massage thailandais

Vous cherchez un Massage Thaïlandais ?

Le massage est l’une des plus anciennes formes de thérapie connues depuis l’antiquité. Cet art de soigner traditionnel se retrouve aux quatre coins du monde, dans le but de détendre, relaxer, soulager les douleurs, mais aussi revitaliser le corps et lui redonner de l’énergie. Chaque massage traditionnel a sa spécificité, sa technique et ses bienfaits. Parmi tous les massages ancestraux et populaires, le massage thaïlandais prend une place particulière. C’est l’un des plus complets d’Asie. Il est actuellement très prisé, à l'heure où beaucoup de Français se tournent vers des thérapies douces et venues d’ailleurs. À Paris ou à Lyon et dans beaucoup d’autres villes, vous trouverez de nombreuses adresses pour découvrir comment se passe un massage thaïlandais.

Le massage thaïlandais : un art asiatique ancestral

Cette technique puise ses origines en Inde il y a plus de 2500 ans. Elle aurait été mise au point par le médecin personnel de Bouddha, à partir des principes de la médecine traditionnelle ayurvédique indienne et notamment du yoga. C’est au cours de ses voyages et en s’installant dans l'ancienne Thaïlande qu’il en fait une technique aboutie. Elle est alors retranscrite sur des manuscrits, ce qui lui a permis de traverser les âges et de venir jusqu’à nous. Le massage thaïlandais se répand en occident vers la fin des années 80. Il fait partie intégrante de la culture thaïlandaise et a été inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité en 2019.

Les grands principes du massage thaï

Avant d’essayer un massage thaïlandais à Paris, à Lyon ou à Nice, il est important de connaître quelques principes qui sous-tendent cette approche.

Le massage thaï a une vision holistique de la personne, c’est-à-dire qu’il va la traiter dans sa globalité avec en particulier une vision énergétique du corps. Reprenant les méridiens de l’acupuncture, le masseur va s’efforcer d’harmoniser ces réseaux d’énergie qui sont la plupart du temps bloqués, ce qui entraîne des conséquences néfastes aussi bien sur le plan physique que mental.

Le praticien utilise à la fois ses mains, mais aussi ses pieds, ses coudes et ses genoux pour pratiquer ses effleurements, ses pressions et ses étirements, et libérer ainsi les lignes d’énergie bloquées. Afin de travailler sur le corps dans son entier, le masseur commencera par les pieds puis remontera vers les jambes, les bras, le tronc puis le crâne.

Trois éléments principaux constituent ce massage :

  • les exercices d’étirements du type yoga ;
  • le travail énergétique ;
  • la méditation et la respiration.

La séance de massage thaï traditionnel

Lorsque vous entrez dans la pièce, ne soyez pas étonné de ne pas voir de lit de massage. Comme en orient, vous serez installé sur une natte au sol ou un futon. Vous devrez être habillé de vêtements amples et confortables. C’est un massage lent et long, il dure entre 1h30 et 2 heures.

Avant de commencer, le masseur va faire une évaluation des trois doshas, les trois principes qui régissent toute forme de vie. Il prendra ensuite un moment pour se concentrer et être en relation avec vous. Il pourra ensuite commencer :

  • Un travail lent et doux en rapport avec le dosha vata (respiration, circulation et battements du cœur) ;
  • Un travail très calme en rapport avec le dosha pitta (métabolisme et digestion) ;
  • Un travail très dynamique en rapport avec le dosha kapha (lymphe, mucosités et hydratation).

Pour cela, il va allier des étirements, des postures de yoga, de la méditation ainsi que les bienfaits du toucher thérapeutique.

La séance se termine par un massage apaisant du torse, des bras, des mains et du visage.

Les variantes du massage thaïlandais

Le massage traditionnel est le plus connu des pratiques thaïlandaises, mais il existe des variantes que vous pourrez trouver dans vos centres de bien-être, à Paris ou à Lyon.

Le massage thaïlandais aux huiles : Il est à base d'huiles aromatiques à même la peau et apporte une profonde relaxation au corps. Les lignes d’énergie sont stimulées des pieds à la tête grâce aux mouvements fluides, le corps est revitalisé.

Le massage thaïlandais aux plantes : après le massage traditionnel, le praticien apposera des petits sacs d’herbes médicinales chauffées sur des endroits précis du corps pour les aider à réagir.

Le massage thaïlandais des pieds : à l’aide d’un bâtonnet en bois, certaines zones réflexes des pieds sont sollicitées pour stimuler les organes directement en relation avec ces zones.

Les bienfaits d’un massage thaïlandais

Lorsque vous sortirez de votre séance de massage thaïlandais, à Nice, à Bordeaux ou à Toulouse, vous pourrez ressentir de la fatigue et des courbatures, mais vous ressentirez les jours suivant ses bienfaits. Le massage thaïlandais regroupe plusieurs techniques qui permettent de libérer les endorphines pour provoquer le bien-être et stimuler certains points pour rééquilibrer l’énergie dans le corps. On note en particulier :

  • la réduction du stress : les pressions douces et les étirements détendent le corps et font baisser le niveau de stress ;
  • l’augmentation du niveau d’énergie et la stimulation de l’activité cérébrale : le massage resserre ou ouvre les différentes lignes d’énergie (Sen) pour corriger le flux d’énergie vitale ;
  • la stimulation de la circulation sanguine : grâce aux étirements du type yoga, la circulation du sang est favorisée et les tissus mieux oxygénés ;
  • l’amélioration de la souplesse du corps : il permet une meilleure lubrification des articulations, une plus grande amplitude des mouvements et moins de raideurs ;
  • l’amélioration des performances physiques chez les sportifs : les muscles sont mieux oxygénés, ce qui prévient les risques de blessures et améliore la capacité de récupération du sportif.

FAQ

Le massage thaïlandais est-il douloureux ?

Le praticien sait adapter sa technique à chaque personne. Il va surveiller la réaction de chacun à ses pressions profondes ou ses étirements. Il est possible que le lendemain, vous ressentiez des douleurs aux endroits de l'acupression.

À quelle fréquence peut-on se faire masser ?

Cela dépend de votre état de santé. Si vous n'avez pas de problème de santé particulier, le rythme d'une fois par mois est appréciable. Si un traitement plus spécifique a été entrepris, il est possible que le rythme de deux fois par mois soit préférable, le temps d'améliorer le problème.

carte