Réservez votre Epilation laser

Épilation Laser

De tout temps, les femmes se sont épilées; on a retrouvé des pinces à épiler datant de 2000 ans avant notre ère. Du Moyen Âge au XVIe siècle, les femmes pratiquaient l’épilation intégrale découverte en Orient au moment des Croisades. Après la Renaissance, cette pratique s’est perdue. Elle est revenue dans les années 1920, avec la mode des bains de mer. Aujourd’hui, c’est devenu un impératif, en grande partie dicté par la publicité et le cinéma. Mais ce n’est pas si facile d’être toujours impeccable ni de s’épiler soi-même. C’est pourquoi les instituts de beauté, à Lyon, Lille ou Nice, proposent de nombreuses prestations d’épilation, dont l’épilation au laser. Nous allons découvrir ensemble de quoi il s’agit.

En quoi consiste l’épilation au laser ?

L’épilation au laser est une technique qui permet de se débarrasser des poils, efficacement et en douceur. Le mot LASER est l’acronyme de Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation, ou en français : amplification lumineuse par émission stimulée de radiations. Le laser va ainsi envoyer un faisceau de lumière invisible qui traverse la peau pour détruire le pigment du poil, la mélanine. Lorsqu’elle est absorbée par la mélanine, la lumière laser est transformée en chaleur et conduite jusqu’au bulbe. Cet apport thermique endommage le poil de façon définitive, ainsi que les structures responsables de la repousse du poil, sans abîmer la peau. Tout ceci est un peu technique, mais vous fait comprendre que l’intervention d’un bon professionnel, que ce soit à Paris ou à Toulouse, est absolument nécessaire si l’on ne veut pas avoir de risque de brûlure.

Comment se passe une séance d’épilation au laser ?

Une épilation au laser à Paris ou à Rennes ne s’improvise pas, il faut d’abord faire une préparation, et savoir si vous êtes éligible à ce genre d’épilation.

Un premier rendez-vous

Votre première consultation définira si la couleur de vos poils est compatible. En effet, si le poil est trop clair, le résultat ne sera pas probant. De même, il faudra que votre peau ne soit pas bronzée, car une peau bronzée est concentrée en mélanine, il y aurait alors des risques de brûlure. L’esthéticienne ou le lasériste déterminera les zones à épiler, ainsi que la machine à utiliser en fonction de votre phototype.

Ce que vous devez ou ne devez pas faire avant votre épilation au laser :

  • ne pas vous mettre au soleil : le bronzage est la première contre-indication car votre peau, au contact du laser, pourrait avoir des brûlures ou des tâches de dépigmentation;
  • éviter tout traitement médical photo sensibilisant, comme la cortisone, qui pourrait amener une réaction cutanée;
  • ne pas mettre de déodorant si l’épilation concerne les aisselles;
  • raser les poils de la zone à épiler deux ou trois jours avant le rendez-vous, pour éviter tout risque de brûlure, mais surtout ne pas les épiler ni les arracher. En effet, il faut conserver absolument la racine du poil pour que le laser ait un effet.

La séance elle-même

Le lasériste et vous-même devrez porter des lunettes protectrices pour éviter d’éventuelles brûlures. Le faisceau balaye toutes les zones à traiter. La séance de laser est assez rapide. Au niveau de la douleur, elle est pratiquement inexistante, grâce à un système de refroidissement. Elle s’apparente plutôt à un picotement. Il apparaît une petite rougeur qui disparaît rapidement, grâce à une crème hydratante qui est appliquée pendant deux ou trois jours après la séance.

Quelques recommandations après la séance d’épilation au laser :

  • appliquer une crème cicatrisante en cas de rougeurs;
  • éviter de s’exposer au soleil pendant dix jours;
  • ne pas se gratter la peau;
  • attendre la chute des poils, qui parfois est un peu plus longue que prévu;
  • reprendre un rendez-vous pour éviter la repousse des poils.

Quelques questions que vous vous posez à propos des épilations au laser

Cette technique d’épilation peut provoquer chez les patientes quelques hésitations. C’est pourquoi nous allons essayer de vous éclairer sur certains points précis.

L’épilation au laser est-elle définitive ?

Il est certain qu’après la première séance, la peau a l’air parfaitement épilée, et l’on peut penser que tous les bulbes ont été détruits. Cependant, certains bulbes non pigmentés n’ont pas été atteints, et ceux-là, lorsqu’ils vont s’activer, vont donner naissance à de nouveaux poils. Il faudra donc plusieurs séances avant que ce phénomène ne se répète plus, et que tous les bulbes aient été détruits. Au niveau des aisselles, du maillot et du ventre, il faut compter cinq à six séances.

À quelle fréquence doit-on faire les différentes séances ?

Comme l’épilation au laser ne fonctionne à chaque séance que sur 20 % des poils à un moment donné, il faut donc environ cinq à huit séances, de vingt à soixante minutes chacune, selon les zones, pour estimer que l’épilation est totale. Ces séances devront être espacées de quatre à huit semaines.

Le laser est-il cancérigène ?

Le rayonnement émis par le laser est de faible intensité, trop faible pour provoquer des dommages au niveau de l’ADN. Par contre, il faut noter quelques effets indésirables comme des rougeurs, mais qui ne restent pas longtemps, et parfois de la dépigmentation ou une hyperpigmentation mais de façon passagère, si l’épilation est pratiquée sur une peau trop foncée. C’est pourquoi la meilleure saison pour la pratiquer est l’hiver, pour éviter ce risque.

Quelles sont les contre-indications pour une épilation au laser ?

  • Ne pas la pratiquer sur une femme enceinte, pour l’épilation de la sphère abdominale et génitale;
  • si vous prenez un traitement médical, il faut le signaler, car certains médicaments sont contre-indiqués;
  • certains grains de beauté doivent être contournés ou recouverts, pour éviter des lésions cutanées;
  • la peau ne doit pas être bronzée au soleil ou exposée aux UV, ni mate, à cause de la mélanine qui se trouve en grande quantité dans ce genre de peau. Les risques de brûlure seraient trop importants.

Y a-t-il une solution pour les peaux métisses, noires ou mates ?

Pour les peaux claires et intermédiaires, le laser Alexandrite est le laser qui offre les résultats les plus probants. L’alexandrite est une pierre semi-précieuse qui permet de filtrer la lumière. La difficulté pour les peaux foncées est que le laser respecte la mélanine de la peau. Il faut donc une longueur d’onde élevée pour préserver la pigmentation cutanée. C’est le cas du laser ND-Yag qui assure une pénétration en profondeur du faisceau lumineux. (1064 nanomètres contre 755 pour le précédent).

Les hommes peuvent-ils bénéficier d’une épilation au laser ?

L’épilation au laser n’est pas réservée aux femmes et les hommes y ont recours. C’est une bonne solution pour les poils incarnés de la barbe. Sur le dos et le torse, les poils étant implantés plus profondément et la peau plus épaisse que chez les femmes, le résultat sera un peu moins probant, cependant, on peut arriver à une épilation laissant place à un petit duvet, ce qui est un bon résultat.

Quel est le coût d’une épilation au laser ?

Le coût d'une épilation au laser dépendra de plusieurs critères. Tout d'abord, le coût ne sera pas le même à Paris, Lyon, Bordeaux, Nice ou Marseille, que dans une petite ville de province. Ensuite, il dépendra du lieu : un institut de beauté, ou un dermatologue ? Enfin, de la zone de votre corps à épiler. On peut donner malgré tout quelques fourchettes de prix à titre indicatif : de 60 à 80 euros pour les aisselles, de 50 à 130 euros pour un maillot classique ou intégral, de 150 à 180 euros pour les demi-jambes.

carte