Réservez votre Epilation maillot

Épilation maillot

L’épilation du maillot est une question délicate. D’abord parce qu’elle touche à la sphère intime de notre corps, deuxièmement parce que c’est une zone très sensible. La décision est donc doublement difficile à prendre. C'est pourquoi il est important de bien cerner toutes les questions qui se posent à ce propos avant de prendre votre décision. Quelle forme adopter, quelle technique utiliser, nous allons tenter de répondre à vos questions. Mais n’hésitez pas non plus à vous informer auprès de votre esthéticienne, à Lyon, à Marseille ou à Nice, elle saura, mieux que quiconque, vous expliquer les différentes techniques, et peut-être aussi repousser certaines idées reçues à ce sujet.

Pourquoi avons-nous des poils à cet endroit ?

Avant de les faire disparaître, demandons-nous quelle est leur utilité ? Une première remarque vient à l'esprit, ce sont des poils particulièrement épais et drus. En fait, ces poils servaient de signal sexuel, car ils recouvrent les glandes sudoripares et emprisonnent les phéromones, ce qui permettait d’attirer les partenaires potentiels, à l’époque où nous étions encore nus et recouverts de poils. Petit à petit, l’homme a perdu sa toison, mais ceux-ci sont restés. Cette particularité fait contraste avec un corps glabre, et peut expliquer l'envie d'épiler cette partie du corps.

Pourquoi les femmes s’épilent-elles le maillot ?

Voici quelques raisons avancées par celles, très nombreuses (environ 80 % des femmes) qui pratiquent l’épilation du maillot, selon une étude menée aux États-Unis.

La majorité des femmes (60%) affirment le faire par hygiène intime. Les autres pour des raisons d’esthétique et de plaisir sexuel, pour plaire à leur partenaire. Elles évoquent également le regard des autres à la plage. Plus de la moitié des jeunes femmes de moins de 25 ans en France optent pour l’épilation intégrale du maillot.

Est-ce une mode ? Certainement, car il y a quarante ans, ce n’était pas si courant. La télévision a propagé l'image des Brésiliennes sur les plages et des danseuses du carnaval de Rio.

Chacune a ses raisons, esthétiques ou psychologiques, mais le plus important dans cet acte qui n’est pas anodin lorsqu’il s’agit d’une épilation intégrale du maillot, est de bien s’y préparer afin que la prestation se fasse dans les meilleures conditions.

Quelle forme de maillot choisir ?

Lorsque vous irez dans votre salon d’esthétique, à Nantes ou à Bordeaux, votre esthéticienne vous montrera sur un catalogue les différentes épilations du maillot qui existent.

  • L'épilation du maillot classique : elle consiste à épiler simplement ce qui dépasse du maillot de bain, au niveau du pubis et de l’aine.
  • L'épilation du maillot échancré : les poils au niveau du pubis et de l’aine sont éliminés, le long des bords du maillot à l’extérieur et à l’intérieur, selon la forme d’un triangle.
  • L’épilation ticket de métro : l’épilation se fait au-dessus et sur les côtés du pubis en laissant un rectangle de poils très fins au milieu du pubis. Pratique et facile à obtenir, c’est le plus populaire.
  • L'épilation du maillot américain : l’épilation est identique, mais la bande de poils laissée est encore plus fine.
  • L'épilation du maillot brésilien : proche du ticket de métro, l’épilation est très échancrée, pour les filles qui portent un string, en laissant un petit triangle ou une petite bande sur le devant du pubis.
  • L'épilation du maillot intégral : épilation totale, elle ne laisse aucune place aux poils pubiens.

Quelle technique d’épilation utiliser pour le maillot ?

Le rasoir

Comme c’est une zone intime, les femmes hésitent souvent à passer le pas, et préfèrent s’épiler seule, avec un rasoir. C’est rapide, indolore et économique. Mais cette méthode a quelques inconvénients : vous risquez de vous couper, les poils seront plus durs à la repousse, et vous risquez de vous irriter la peau. Alors pour cette zone, le mieux est de s’en remettre à une esthéticienne, à Montpellier ou à Lyon, et de voir avec elle les méthodes qui vous conviendraient le mieux.

L’épilation du maillot à la cire

Votre esthéticienne à Rennes ou à Bordeaux vous proposera pour commencer une épilation du maillot à la cire. En effet, pour que le résultat soit parfait et durable, l’utilisation de la cire est recommandée. L’esthéticienne vous fera allonger sur un lit d’esthétique et enfilera des gants jetables. Puis elle nettoiera la zone à épiler avec un désinfectant doux et saupoudrera un peu de talc. Comme pour toutes les épilations à la cire, elle placera les bandelettes de cire et tirera d’un coup sec pour enlever tous les poils contenus dans la zone qu’elle aura soigneusement délimitée. Elle nettoiera ensuite la zone et appliquera une crème apaisante. Il faudra recommencer cette épilation tous les mois environ.

Si vous êtes satisfaite de votre premier essai d’épilation du maillot, et que vous n’avez pas envie de recommencer tous les mois, vous pourrez alors opter pour l’épilation définitive au laser.

Épilation du maillot au laser

Le laser permet de dégrader le bulbe du poil en envoyant une lumière laser. Celle-ci est absorbée par le pigment du poil, la mélanine, se transforme en chaleur et brûle le poil à la racine. Le gros avantage, c’est que c’est une épilation définitive, pas besoin de recommencer l’opération tous les mois !

Il vous faudra appliquer, quelques heures avant la séance, une crème anesthésiante, pour que votre épilation se passe de la meilleure façon possible. Le lasériste déplacera son spot laser sur toute la surface à traiter définie auparavant. Vous ne ressentirez que peu la douleur, et vous aurez quelques rougeurs après la séance qui disparaîtront rapidement.

Quelques contre-indications sont à noter :

  • ne pas être enceinte ni allaiter;
  • la peau ne doit pas être noire ni bronzée;
  • les poils ne doivent pas être trop clairs;
  • ne pas avoir un système affaibli pas la prise de certains médicaments;
  • ne pas présenter de mélanomes, de tatouages ni d’irritations de la peau.

Épilation du maillot à la lumière pulsée

Le principe est le même que pour le laser. Le pigment du poil, la mélanine, absorbe la lumière, et la chaleur qu’elle dégage détruit le bulbe du poil. La seule différence vient du spectre plus large, avec plusieurs longueurs d’onde au lieu d’une.

Comme pour toutes les autres zones du corps, avant une épilation à la lumière pulsée, il ne faut pas s’exposer au soleil les quatre semaines précédentes, ni vous épiler. Par contre, juste avant la séance, vous devrez vous raser, afin que le flash de la lumière cible bien le bulbe du poil.

Les grains de beauté et les tatouages seront protégés. L’esthéticienne balaiera avec son flash la zone à épiler, pendant 5 à 10 minutes.

Après la séance, vous ne devrez pas vous exposer au soleil, ni vous mettre des crèmes contenant de l’alcool, car la peau a été fragilisée. Les séances seront espacées de deux mois, puis trois, six et enfin douze mois. Vous devrez attendre trois séances pour constater des effets notables. On peut dire qu’après cinq séances, 90 % des poils sont détruits.

Les séances d’épilation à la lumière pulsée sont moins chères que le laser, car pratiquées en institut de beauté. L'épilation à la lumière pulsée est plus adaptée à des poils clairs que le laser, grâce à sa multitude de longueurs d’onde qui peuvent agir sur plusieurs couleurs de poils. Le laser, lui, est particulièrement efficace pour les poils bruns.

Si vous hésitez encore pour une epilation du maillot, faites confiance à votre esthéticienne, à Toulouse ou à Nice, c'est une professionnelle, elle saura vous conseiller.

carte